© 2012 V1.1
créer son entreprise
Zone éditable

Nicole Durot

                                                                                                                      
Créer son entreprise pour conserver son équilibre

Nom : Nicole Durot   profession : trapéziste

Région : BourgogneEn 2005, Nicole Durot crée la Bulle verte, une école de cirque réunissant jeunes et adultes valides ou handicapés. Une chute a momentanément interrompu sa carrière de trapéziste professionnelle. Elle choisit aujourd’hui, au cœur du parc naturel du Haut-Morvan, de faire partager sa passion des arts du cirque.

Nathalie, jeune fille , évolue avec aisance sur le trapèze fixé sous le toit de la grange. Au sol, des enfants jonglent, cherchent l’équilibre sur la boule, le fil ou le monocycle. A la Bulle verte, à Moux-en-Morvan dans la Nièvre, les arts du cirque triomphent, réunissant sur la même piste, jeunes et adultes, valides ou handicapés. Il y a cinq ans que Nicole Durot, a créé cette école pour partager sa passion du cirque : « Dès l’âge de dix ans, je rêvais de devenir trapéziste, se souvient l’artiste, originaire du Nord. Mes parents travaillaient pourtant dans la chaussure ! » Durant dix ans, elle exerce comme trapéziste professionnelle, enchaînant spectacles dans les cirques ,CIRQUE D'HIVER DE PARIS BOUGLIONE et les cabarets, émissions de télévision… Mais, en 1985, c’est la chute : « J’ai eu beaucoup de chance, gardant l’usage de mes bras et de mes jambes mais ma carrière professionnelle était brusquement interrompue. »très vite, Nicole se remet en piste et affronte à nouveau le trapèze. Les tournées se font plus rares mais elle continue à pratiquer au cours de galas et autres fêtes,meetings aériens sous hélicoptére et sous montgolfiére. (10 ans) cinq records du monde homologués par la fédération aéronautique internationale et le GUINNESS WORLD RECORDS

En 1986, séduite par le Morvan qu’elle connaît pour y avoir séjourné en vacances, elle achète une vieille maison à Moux en Morvan à 3 kms du lac des Settons. « C’est là qu’est née l’idée de créer mon école de cirque. » Il faut aménager la grange, prévoir l’accessibilité et les conditions d’accueil. Le budget s’élève à 120 000 euros. « J’ai monté mon dossier avec l’aide de la Boutique de gestion et le projet est devenu réalité grâce au soutien du conseil général, du Lions’ Club, de la Caisse d’épargne, du pays Nivernais-Morvan, de Leader +, Maison du parc ,CAUE et de l’Agefiph. »Depuis le mois de juin 2006, elle accueille à la journée ou en séjours, hebergement sous tipis  jeunes et adultes intéressés par la pratique des arts du cirque.Au programme, expositions de peintures réalisées par des artistes handicapés et valides.L'école de cirque <LA BULLE VERTE <est également itinérante présentation arts du cirque dans les écoles de la région…: « Nous présentons un petit spectacle en fin de cycle (sur 7 séances.)